Logo association : « Psy en Mouvement », Fédération des professionnels de la psychothérapie et de la psy-diversité

Fédération des professionnels
de la psychothérapie
et de la psy-diversité

Actualités

ARTICLES DE VEILLE
Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas nécessairement l'expression de la position de Psy en Mouvement, mais des sujets de discussions, de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles qu'aux adhérents. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez-vous sur la page “Adhésion”.

Entreprise: Open Space ?

28/05/2013

 

   Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas nécessairement l'expression de la position de PsY en mouvement, mais des sujets de discussions, de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles qu'aux adhérents ainsi qu'aux sympathisants. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez vous à la page : "devenir membre" ou "devenir sympathisant" du site. (sur votre droite =>)

Insolite : l’open space rend les salariés malades

Mis à jour le Lundi 27 Mai 2013

Si les entreprises gagnent de l’espace en logeant leurs salariés dans des open space, elles les rendent aussi malheureux, malades et peu productif ! En effet, les employés qui travaillent dans un bureau individuel déclarent 62 % de jours d’absence en moins.

Une étude publiée dans le Scandinavian Journal of Work, Environment and Health révèle que les open space rendent les salariés moins efficaces, moins heureux, et plus susceptibles de tomber malades car exposés à plus de germes et plus stressés.
Pour mener leurs recherches, les scientifiques ont comparé les déclarations maladies de 2.403 salariés, âgés de 18 à 59 ans avec leur environnement de travail, le type de bureau dans lequel ils travaillent. Les chercheurs ont différenciés 4 types de lieu de travail: l’open space de plus de 6 personnes, le bureau de 3 à 6 salariés, celui fait pour 2 employés et le bureau individuel. Ils ont ensuite comparé le nombre d’arrêt maladie déclarés.
L’open space rend malade
L’analyse révèle en effet que les salariés d’open-space déclarent un plus fort nombre de jours d’arrêt maladie par an que les employés qui travaillent dans un bureau individuel : 8 pour 4.9 en moyenne.

Explications
Le bruit (54% des salariés travaillant dans un open space souffrent du bruit), le stress, la propagation des virus sont supérieurs dans les open space.
Les auteurs de l’étude expliquent que le bruit en continu engendre un fort stress qui nuit à la santé mais aussi à la concentration, et à la performance. En effet, la majorité des salariés n’arrivent pas à s’accoutumer aux bruits provoqués par les coups de fils, les conversations. Le bruit de fond est toujours présent dans les open-space.
Si l’open space permet de réduire les coûts d’exploitation, il ne faut pas oublier que les absences pour maladie sont nuisibles aux entreprises. Selon une étude, menée par le groupe Kimberley-Clark Professional auprès de 250 sociétés françaises de toutes tailles, l’absentéisme et ses conséquences sur la productivité coûteraient environ 1 000 euros par personne et par an aux entreprises, soit 1 % de la masse salariale.

 

 Commentaire du veilleur responsable de la présente publication Pascal Caro: Un regard, encore une fois, sur le monde de l'entreprise. Nous ne pouvons ignorer la société dans laquelle nous vivons et nous pouvons aussi (devons?) nous positionner rapport à ce qu'elle offre. A vos réactions, svp !

Commentaires des adhérents

Pour accéder aux commentaires de cette actualité : Connectez-vous !