Logo association : « Psy en Mouvement », Fédération des professionnels de la psychothérapie et de la psy-diversité

Fédération des professionnels
de la psychothérapie
et de la psy-diversité

Actualités

ARTICLES DE VEILLE
Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas nécessairement l'expression de la position de Psy en Mouvement, mais des sujets de discussions, de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles qu'aux adhérents. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez-vous sur la page “Adhésion”.

Le tango pour les hommes

01/07/2013

Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas nécessairement l\'expression de la position de PsY en mouvement, mais des sujets de discussions, de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles qu\'aux adhérents ainsi qu\'aux sympathisants. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez vous à la page : \"devenir membre\" ou \"devenir sympathisant\" du site. (sur votre droite =>)

Le tango pour les hommes

Interview d\'Eva Wagner

Vous dites que danser le tango argentin est une activité idéale pour l’homme d’aujourd’hui ?

Dans la période que nous vivons les hommes sont fortement remis en cause dans leur masculinité.

Les femmes sont de plus en plus autonomes sur le plan économique, social et familial.
Affectivement plus exigeantes, elles veulent des partenaires qui aient fait un travail sur eux  et qui puissent leur permettre de vivre leur féminité…
C’est un vrai défi pour une génération de garçons qui n’a pas reçu de ses pairs, de ses pères, un modèle satisfaisant à suivre.

Comment le tango argentin va les aider ?

En tango, les rôles sont clairement définis, l’homme va choisir les directions et la femme 
va le suivre, l’écoute corporelle des partenaires étant la clef de leur communication.
Dans ce monde non verbal, l’homme va pouvoir exercer sa créativité en offrant clarté, stabilité et énergie pour que la femme interprète avec réceptivité et sensualité.

   

Tout au long de l’apprentissage, les obstacles que les hommes rencontreront pourront être
surmontés grâce à la progression des exercices que j’ai mis en place au cours de ces treize années d’enseignement.

Pour les hommes, qui n’ont jamais dansé, même le slow, le tango n’est-il pas trop technique ?

Pour un homme danser le tango, c’est beaucoup plus facile que n’importe quelle danse, car il peut prendre son temps, il n’a pas à se déhancher, et il a le plaisir immédiat de tenir
une femme dans ses bras. Une fois que j’explique comment faire pour ne pas se marcher sur les pieds, c’est que du bonheur !

Vous insistez beaucoup sur la nécessité de changer de partenaire tout au long de vos stages ?

C’est capital, car le tango c’est comme une langue étrangère, vous n’apprenez pas l’anglais pour ne le parler qu’avec une seule personne, plus vous écoutez d’accents différents et mieux vous parlez ;  en tango c’est pareil, même ceux qui viennent en couple trouvent un bénéfice important à danser avec les autres, ne serait-ce que pour le plaisir de se retrouver.

Votre stage s’intitule Tango-Relationnel, qu’apporte la partie relationnelle ?

Sur les six heures que nous passons chaque jour ensemble, nous dansons environ quatre heures réparties dans la journée et nous gardons des temps d’échange à deux, entre hommes, entre femmes et en groupe. Le but est de développer la compréhension, la complicité, la camaraderie, l’intimité, la joie
dans la pratique de la danse et dans la vie du groupe.

C’est vrai qu’on vous entend souvent rire ?

Je pars du principe qu’on apprend mieux en riant. La légèreté est souvent l’amie de la profondeur. Et puis, rien de tel que l’humour pour dédramatiser nos petites misères et pour faire de grandes prises de conscience sur nos blessures.

N’oublions pas que l’idée c’est de passer de bonnes vacances dans un lieu féerique, en
mangeant bien, avec des gens ayant la même ouverture d’esprit, en écoutant de la
bonne musique, en dansant avec des partenaires remplis d’humanité et de bonne
volonté, alors autant le faire en se marrant !    

 

Commentaire du veilleur, Béatrice Gautier

Ce qui me parle dans cette interview de Mme Wagner (professeur de tango interrogée par un responsable des Jardins Intérieurs) c\'est l\'intérêt de ce bel outil de rencontre du masculin et du féminin. Par la musique, la danse, le mouvement, le corps, chacun se plie et se déplie, apprend de l\'autre dans un incontournable dialogue. Un dialogue sans paroles. Ce stage a lieu dans ce magnifique cadre des Jardins Intérieurs, en Ardèche, lieu ou nous vivrons nos Rencontres Estivales, du 29 au 31 août. Bon été

 

 

UNIVERSITÉ
D’ÉTÉ
2019
En savoir

ACTUALITÉS

Intervenants UE 2019 - lundi 26 août
Nous découvrirons ensemble le film d’Isabelle Broué, "Lutine".
Entre fiction et réalité, les personnages du...

Lire la suite >

Intervenants UE 2019
Nous aurons la joie de commencer notre UE, *
dès le samedi 24 août au soir, 
par un atelier co-animé par...

Lire la suite >

Groupes de pairs Drôme - Ardèche
Groupe de pairs Drôme/Ardèche

Lire la suite >

PAIRS groupe région Rhône/Alpes
Le groupe de PAIRS région Rhône/Alpes se réunit à Siccieu en Isère.
 

Lire la suite >

Psy en Mouvement: nouveau visage
Cher(e)s adhérent(e)s,
C’est avec plaisir que nous vous informons de la mise en ligne du tout nouveau site de...

Lire la suite >

Les TOC. Un article de notre confrère Henri Pierre BRU
A propos des Troubles obsessionnels compulsifs (TOC):
Je vous propose de lister les éléments à la base du TOC...

Lire la suite >

Le concept d'amour en psychothérapie
AMOUR ET PSYCHOTHÉRAPIE : UNE ASSOCIATION SUSPECTE
1Tenter une réflexion sur la nature du lien affectif qui...

Lire la suite >

Prochaines sessions de certification
• samedi 23 novembre 2019

Lire la suite >

Séminaire intensif
Notre collègue Véronique CHERKI nous informe du séminaire intensif "dis moi qui tu es"

Lire la suite >

Mémoires de naissance par Sylvie Prager Sechaud
Un spectacle de notre collègue Sylvie Prager Séchaud

Lire la suite >