Logo association : « Psy en Mouvement », Fédération des professionnels de la psychothérapie et de la psy-diversité

Fédération des professionnels
de la psychothérapie
et de la psy-diversité

Actualités

ARTICLES DE VEILLE
Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas nécessairement l'expression de la position de Psy en Mouvement, mais des sujets de discussions, de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles qu'aux adhérents. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez-vous sur la page “Adhésion”.

Journée européenne de la dépression.

18/10/2013

    Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas nécessairement l'expression de la position de PsY en mouvement, mais des sujets de discussions, de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles qu'aux adhérents ainsi qu'aux sympathisants. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez vous à la page : "devenir membre" ou "devenir sympathisant" du site. (sur votre droite =>)

 

 

La dépression en chiffres

Le 15 octobre 2013 à 11h00 - Mis à jour le 15 octobre 2013 à 11h00 - par Emilie Cailleau

La dépression en chiffres

-Entre 5 et 15 % de la population française seraient touchés par un épisode dépressif au cours de l’année, estime le ministère de la Santé. Maladie silencieuse, la dépression est un trouble psychique plus répandu qu’on ne le croit.

-Dans le monde, 121 millions de personnes souffrent de dépression. En 2020, la dépression sera devenue la première cause mondiale d’invalidité, après les maladies cardiovasculaires, tous âges et sexes confondus, selon des projections de l’Organisation mondiale de la Santé.
Aujourd’hui déjà, elle représente la deuxième cause d’invalidité dans le monde pour les 15-44 ans.

-La dépression n’est pas un mal-être temporaire mais une souffrance psychique intense qui s’installe dans la durée. Les perturbations de l’humeur  doivent se manifester en général pendant plus de deux semaines pour être considérées de nature dépressive. Ce mal-être entraîne un isolement et un handicap dans la vie de tous les jours.

-Ces troubles peuvent conduire certains aux suicides. On considère que 850 000 personnes mettent fin à leurs jours chaque année dans le monde (chiffre 2010). Ils seraient 13 000 par an en France.

-La dépression peut être diagnostiquée par un médecin généraliste, mais moins d’un quart des patients fait l’objet d’une prise en charge en France.
25 % des personnes n’ont donc pas accès à un traitement par antidépresseurs ou par psychothérapies brèves et structurées, rappelle l’association France dépression, qui organise en France la journée européenne de la dépression.

-La méconnaissance et la peur du patient freinent parfois le patient à demander de l’aide. Pourtant, l’efficacité des traitements (médicaments ou psychothérapies) est garantie dans 60 à 80 % des cas.
La semaine du 21 octobre sera l’occasion d’en apprendre plus sur la prévention et les traitements de cette maladie. Plus d’infos sur le site www.france-depression.org

 

Commentaire du veilleur responsable de la présente publication, Pascal Caro: Je m'interroge en voyant comment est présenté dans la presse ce qu'on nomme la dépression. Info ou intox ? Info ou incitation à la prise de médicaments ?

Commentaires des adhérents

Pour accéder aux commentaires de cette actualité : Connectez-vous !