Logo association : « Psy en Mouvement », Fédération des professionnels de la psychothérapie et de la psy-diversité

Fédération des professionnels
de la psychothérapie
et de la psy-diversité

Actualités

ARTICLES DE VEILLE
Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas nécessairement l'expression de la position de Psy en Mouvement, mais des sujets de discussions, de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles qu'aux adhérents. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez-vous sur la page “Adhésion”.

Témoignage de Marie Bogrand sur notre dernière Université d'Eté.

06/09/2015

 Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas
nécessairement l'expression de la position de PsY en mouvement, mais des sujets de discussions,
de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles
qu'aux adhérents. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez vous à la page :
"devenir membre" du site. (sur votre droite =>)


 

 

Témoignage de Marie Bogrand sur notre dernière Université d'Eté.


 

Voilà ce que j'aurais aimé vous dire à la fin de l'UE dans l'agora chauffée à blanc. Si nous en avions eu le temps, et moi le courage et la force de l'énoncer, de vive voix, seule, devant vous tous.

 

« Si j'ai bien compris, il a été répondu oui oui oui, trois fois oui à la question, pas vraiment débattue d'ailleurs, de savoir si toute thérapie est existentielle. Du coup, et aussi pour conclure, nous nous sommes intéressés à la question inverse, l'existence est-elle thérapeutique ? Super idée. Moi, j'adore faire joujou avec le sens des mots dans les phrases. Et là aussi, il me semble que nous nous sommes tous très vite entendus pour dire que, oui, oui, oui, l'existence est thérapeutique. Cool.

 

Peut-être d'autant plus que je vis en conscience et en cherchant le sens du pourquoi et du comment. Ou peut-être que pas, après tout, pas si sûre... L'existence ou cet amas d'événements et de relations, de paroles et d'actions, de sensations et d'émotions, de pensées... et d'un tas d'autres trucs que j'oublie sûrement là, en ce moment, et que j'oublierai après aussi. Ces trucs qui m'arrivent, qui me viennent pour me soigner et me guérir, me faire grandir et découvrir, me faire aimer et partager. Et me faire encore tellement d'autres trucs.

 

Je quitte l'UE, rincée et essorée, agréablement chiffonnée et fleurant bon le frais, en me disant.

 

 « Voilà, Marie, tous ces gens, ces êtres qui sont là devant toi, ont fait partie de ton existence de ces trois derniers jours. Tu as pris un plaisir fou à être parmi eux. Oh que oui. Mais il n'y a pas eu que ça. Ils n'ont pas été là que pour ça. Non. Chacune, chacun, a eu, à sa façon, au moins un truc à t'apprendre. Sur toi notamment. Un truc à te faire vivre. Un truc à te faire je ne sais quoi. Là, tout de suite ou bien, après.

 

Tu sais aussi ma cocotte que ce truc là, éveillé en toi, fut-ce par un sourire, un regard, un geste, une parole, euh... disons sucrés ; ce truc va peut-être perdre son bon goût de miel et tourner à l'acide ou l'amer quand tu vas essayer de le digérer. Et tu vas encore avoir mal au cœur et au ventre, ma petite cocotte. Plus ou moins durement et durablement. Ne perds pas ça de vue, hein. OK ? OK.

 

Mais rassure-toi et sois tranquille, ma cocotte. Car tu sais aussi un autre truc fondamental. A garder bien présent à ton esprit celui là aussi. Ce truc, tu le sais de tout ton être : Après la pluie vient le beau temps. Même si, parfois, il te semble qu'elle n'en finit pas de tomber. A en désespérer. Comme tu sais que sous le pont Mirabeau coule la seine, tu sais que la joie vient toujours après la peine. Cette certitude est un cadeau de ton existence (peut-être envoyé par un extra-terrestre, va savoir). Qui met du soleil dans ton ciel. Pour te réchauffer et te réjouir, faire éclore tes fleurs et adoucir tes fruits ».

 

Voilà tout ce que je me suis dit et voilà pourquoi, je ne peux que vous remercier, chacune et chacun, d'être venus faire ce petit tour dans mon existence, mon jardin intérieur à moi, pour y semer des graines de joie. C'est ça que je voulais vous dire en fait, du fond de mon cœur, merci ».

 

 Marie Bogrand

Commentaire du veilleur responsable de la présente publication Pascal Caro : Après notre denrière Université d'Eté , un autre témoignage par une de nos adhérentes.

Commentaires des adhérents

Pour accéder aux commentaires de cette actualité : Connectez-vous !