Rechercher un article




L'hypnose éricksonienne

Pour Milton Erickson, l'inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l'état hypnotique doit permettre de coopérer. L'inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L'hypnose éricksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Milton Erickson fut certainement le plus grand hypnotiseur et thérapeute du siècle dernier. Il a marqué l'histoire de la psychothérapie et inspiré de nombreuses pratiques qui continuent aujourd'hui encore à se développer. Considéré comme le père de la thérapie brève et de la communication moderne il a réussi à donner ses lettres de noblesse à l'hypnose.

Loin de l'hypnose classique et de l'hypnose de spectacle, l'hypnose vue par Erickson est une pratique avant tout intuitive. Pour arriver au résultat et contourner les résistances, Erickson a développé la communication inconsciente par les suggestions cachées et donc souvent invisibles pour le conscient.

Profitant des ressources importantes de l'inconscient, il en fait son allié dans l'évolution de la thérapie. Ainsi le symptôme est souvent utilisé dans le processus thérapeutique.

Différence avec l'hypnose classique

L' hypnose éricksonienne (on dit aussi parfois "nouvelle hypnose") s'oppose à l'hypnose classique du début du 20e siècle, par les moyens mis en œuvre pour induire l'état d'hypnose et par la façon dont cet état est utilisé.

Induction

  • Dans     l'hypnose classique, l'induction est autoritaire, l'hypnotiseur  donne des ordres au patient: "dormez", "fermez les yeux", etc. L'induction est globalement la même pour tout le monde. Mais tout le monde n'accepte pas de recevoir de tels ordres et c'est pourquoi les partisans de l'hypnose classique prétendent que tout le monde n'est pas ypnotisable.    

  • L'induction en hypnose éricksonienne est adaptée au patient: pour ceux qui ont besoin d'ordres, on leur en donne, mais pour ceux qui ne les aiment pas on procède     autrement. Les techniques d'induction sont nombreuses et variées, et surtout elles sont adaptées au patient et à son état psychologique au moment de l'induction. Un des principes de base de     l'hypnose éricksonienne est d'utiliser ce que le patient apporte,     c'est à dire ses caractéristiques psychologiques, son humeur du     moment, ce qu'il aime, sa façon de parler, sa vision du monde, son     mode de perception dominant (visuel, kinesthésique, auditif), etc.



 

Connexion membres et sympathisants

N° Adhérent:

Mot de passe:



Créer / Modifier Mot de passe
Devenir Membre



Conception Nexy création site internet Lyon Grenoble et Bourgoin Jallieu