Logo association : « Psy en Mouvement », Fédération des professionnels francophones de la psychothérapie dans la psy-diversité

Fédération des professionnels francophones
de la psychothérapie dans la psy-diversité

Actualités

ARTICLES DE VEILLE
Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas nécessairement l'expression de la position de Psy en Mouvement, mais des sujets de discussions, de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles qu'aux adhérents. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez-vous sur la page “Adhésion”.

PEUT-ON GUERIR LA MEMOIRE ?

23/11/2016

Pour information aux lecteurs : les articles diffusés dans cette rubrique ne sont pas nécessairement l'expression de la position de PsY en mouvement, mais des sujets de discussions, de réflexions entre collègues membres de la Fédération. Les commentaires ne sont accessibles qu'aux adhérents. Pour lire les commentaires et poster votre avis, rendez vous à la page : "devenir membre"

 

Stress post-traumatique : peut-on guérir la mémoire ?

 

Suite aux attentats récents, comment se reconstruisent les mémoires individuelles et notre mémoire collective après un traumatisme de cette envergure ? Une réponse cherchée par l'étude Paris Mémoire Vive

 

 

Le Cri, Munch

 

Pilotée par le Pr Bruno MILLET, psychiatre à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP et le Pr Alain BRUNET, spécialiste du traumatisme à l'Université McGill de Montréal, et soutenue à hauteur de 600 000 euros par le fonds MSDAVENIR, l'étude Paris Mémoire Vive (Paris MEM) porte sur une cohorte de 400 personnes notamment touchées par les attentats de 2015 et 2016 : victimes, proches de victimes, mais aussi professionnels de santé et de sécurité chargés de la prise en charge des personnes sur les lieux concernés.

 

 

D'une durée totale de deux ans, elle vise à évaluer l'efficacité d'une technique innovante de prise en charge des patients atteints de stress post-traumatique par blocage de la reconsolidation des souvenirs. L'évaluation conduite dans le cadre de l'étude portera sur le taux moyen de diminution des symptômes post-traumatiques, après sept semaines de traitement au propanolol.

 

 

Liens :

 

 

http://www.newspress.fr/Communique_FR_299528_1034.aspx

 

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/stress-post-traumatique-peut-guerir-la-memoire

 

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/attentats-du-13-novembre-un-an-apres-la-science-cherche-des-reponses_108051

 

Commentaire du veilleur Stéphane Guillemarre : Selon les initiateurs de cette étude, qui allie pharmacothérapie et psychothérapie, "la psychothérapie de soutien ne suffit pas. Il faut des techniques pour aider les patients à s'en sortir rapidement". Que faut-il en penser ? Une énième innovation thérapeutique ou une réelle révolution dans la prise en charge du traumatisme ?

Commentaires des adhérents

Pour accéder aux commentaires de cette actualité : Connectez-vous !